Kenryoku School

Bienvenue à la Kenryoku School, une école spéciale pour des élèves élus.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission de Grade B : Amoureux ? Mais à quel prix !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valerian B. Jackson
Erodoctor
Erodoctor
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 21/09/2012
Age : 21

Feuille de personnage
âge (classe): 17 ans- Première
Pouvoirs:
Points de vie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Mission de Grade B : Amoureux ? Mais à quel prix !   Jeu 8 Nov - 0:36


C’était le matin, un vendredi matin pour être précis quand le jeune Valerian se réveilla comme à son habitude, pas avant dix heure et demi. Les yeux roses s’ouvrent sur le monde, des magnifiques yeux roses qui avaient une fois de plus fait une victime le jour d’avant, la nuit d’avant, les heures avant mais le garçon était une nouvelle fois seul dans son lit, détestant rester avec sa proie durant la nuit, préférant son lit double pour pouvoir s’écarter dans celui-ci. De plus, une fois que l’on dort avec une personne, cette personne peut croire que cela ira plus loin, qu’il y aura un lendemain, que l’on prendra un petit-déjeuner ensemble, qu’on se promènera main dans la main dans un couloir ou bien que l’on passera à un autre cap, dormir ensemble était le premier pas vers un autre échelon et Valerian n’était pas prêt à être en couple, à se balader main dans la main, à devoir donner de l’amour, à s’engager. Il sortait du sommeil, doucement, prenant un certain plaisir à l’éveiller de son corps nu sous les draps. Il fallait une dizaine de minutes minimum avant qu’il ne pense à se lever. Se levant enfin, il ne prit même pas la peine de se couvrir avant de se diriger vers la salle de bain commune à sa colocataire qui n’était jamais présente quand Valerian déniait se lever, ainsi, il se promenait comme il voulait. Habillé, nu, quel était la différence ? Aucune. Et une fois de plus, le Guérisseur était seul dans l’appartement et cela n’était pas pour le déplaire. Arrivant dans la Salle de Bain, il ne se regarda même pas dans la glace et alla immédiatement dans la douche. Il prenait son temps, s’attardant sur chaque partie de son corps et de ses cheveux, mettant des tonnes et des tonnes de shampoings et de gel douche, détestant être sale, détestant que son corps ne soit parfait, il devait et était parfait. C’était comme un rituel chez lui, il faisait cela tous les matins, ne pouvant apparaître devant des personnes sans l’avoir fait. Une fois cela fait, il pouvait enfin sortir de la douche et muni d’une simple serviette autours de la taille retourner dans sa chambre. Ensuite venait le moment de choisir ses vêtements, un grand moment important dans la journée. C’était déjà onze heures et c’était maintenant un grand dilemme dans la vie de l’homme aux cheveux verts, il prit son temps avant de choisir une chemise blanche qui était à moitié ouverte et dont on voyait son torse musclé accompagné d’un pantalon noir et de chaussure blanche. Cette tenue le rendait extrêmement sexy, rajustant ces cheveux, souriant, il était enfin prêt à sortir au vue du monde.


Une dernière touche en passant la main dans les cheveux avant de sortir dans le couloir du troisième étage. Se dirigeant vers le réfectoire, il était onze heures et demi et la faim commençait à sonner dans le ventre du garçon aux cheveux verts. Souriant, il croisa une jeune fille dans le couloir. Elle s’appelait Lalin et avait quelques cours en commun avec le Guérisseur. C’était une métamorphe et avait un an de moins que le garçon, ils s’entendaient plutôt bien malgré le fait que la moitié-fille moitié-louve avait un petit ami qui détestait Valerian et dont ce dernier ne pouvait pas non plus sentir. C’était la seule personne avec qui le Guérisseur se sentirait de faire équipe mais avec son caractère, il préférait travailler seul mais de toute façon, personne ne voulait travailler avec lui. Il fallait avouer qu’il était un bon camarade, un bon ami mais quand il travaillait, il changeait. Comme s’il se métamorphosait, il n’était plus le même et il n’entend plus personne quand il travaille et pouvait attaquer ennemi comme ami avec son arc ou ses épées, ainsi plus personne n’avait réosé travailler avec lui mais le garçon ne désespérait pas, il trouverait sûrement un jour quelqu’un qui comprendrait sa façon de penser et de travailler. Il s’arrêta pour discuter quelques minutes avec lui mais cela ne dura pas longtemps puisque le petit-ami de celle-ci débarqua et lança un regard mauvais au Guérisseur qui amusé ne put s’empêcher de lui répondre.

-Ne t’inquiète pas Grizzly, je ne vais pas te la piquer, nous parlions seulement. Tu ne dois pas avoir beaucoup confiance en toi pour penser que cela arrivera. Mais qui sait, elle se lassera sûrement bientôt et tombera dans mes bras. A ce moment-là, je serais là pour l’accueillir comme il se doit et pour qu’elle pleure sur mon épaule et qu’on s’amuse toute la nuit comme tu ne peux pas lui donner. On se voit bientôt Lalin, au plaisir de te reparler.

Lui faisant un signe de la main, il repartit sans avoir attendu la réponse de l’autre idiot, se dirigeant toujours vers le réfectoire. Arrivant dans celui-ci, il parcourut la salle du regard, cherchant quelqu’un avec qui s’installer pour passer un bon déjeuner. Son regard s’arrêta alors sur une table qui ne contenait qu’une jeune fille, une belle et magnifique jeune fille que l’on pourrait même qualifier de femme. Elle était habillée avec une robe noire, moulant parfaitement son corps et les yeux du Guérisseur s’arrêtèrent quelques instants sur la poitrine de celle-ci, parfaitement moulé dans la robe. Un frisson parcouru l’homme, elle était magnifique et elle lui appartenait, tous les mercredis elle ne pouvait rester qu’avec lui, tous les mercredis il pouvait faire ce qu’il voulait d’elle. Il avança vers elle, elle cette magnifique jeune femme, Orihime Kagi. Il s’installa à côté de lui, le regarda avant de lui dire.

-Eh bien belle Ori, comment vas-tu en ce vendredi matin ? Aurais-tu enfin décider à quitter ton Elfe pour venir dans mes bras ?

-Je vais très bien, j'ai fait un croche pied à un grade D qui s'est joliment écrasé par terre ! Et non, Car lui je l'aime d'un véritable amour, alors que toi, mon chou, c'est juste physique !

-J’aurais voulu voir cela, qu’avait donc fait ce pauvre grade D ? Avait-il oublié de s’agenouiller devant toi ? Il est vrai que c’est juste physique mais je ne sais même pas comment tu peux le regarder avec ces yeux-là tandis que lui saute l’autre mec.

- J'étais juste de mauvaise humeur et il se trouvait sur mon chemin ! C'est vrai que je me demande très souvent ce que je fabrique avec lui ou ce qu'il fabrique avec moi. A vrai dire, à la base, il était seulement censé être un trophée de chasse, mais il avait un air si innocent que ça m'a fait craqué. Parfois, je regrette car...Car ça me fait beaucoup souffrir... Mais comme il saute d'autres mecs, je me venge en me faisant sauter par d'autre mecs !

-Et ce n’est pas moi qui me plaindrait n’est-ce-pas ? Il est vrai que j’adore nos parties de jambes en l’air du mercredi soir. Je voulais savoir ce que tu faisais ce soir.

- Ça dépend de ce que compte faire môssieur Nanashi...

-Hmm.. Essaye de t’éclipser, j’ai une surprise pour toi et je te promets que tu ne seras pas déçu. Je vais devoir te laisser, j’ai un boulot qui m’attend pour cette après-midi. Une mission à Atlantide pour un fou amoureux d’une jeune fille qui souhaite une des couronnes des Princesses d’Atlantide. Jusqu’à où sont prêts les hommes à aller pour une femme ? Ils m’étonneront toujours mais je suis une des seules personnes à pouvoir exécuter cette mission. Je vais partir pour aller aider un pauvre homme amoureux ! Je te laisse, à ce soir d’accord ?

-A ce soir….

La jeune fille déposa ensuite un léger baiser sur les lèvres du garçon avant que ce dernier ne se lève pour partir et ne fasse un léger signe à la femme. Passant la sortie, il alla dans le bureau du directeur pour annoncer son départ. Ouvrant la porte après avoir frappé, il se retrouva devant le directeur habillé en noir comme à son habitude. Valerian ne s’assailli même pas devant le bureau et annonça.

-Je pars pour Atlantide. Je pense être revenu dans deux heures, je reviendrais ici vous faire un rapport, fin bref, comme d’habitude quoi. Encore une mission facile.

Valerian partit sans demander son reste, se dirigeant vers une salle calme. Il ferma les yeux, se concentrant sur sa destination. Il était déjà allé dans le monde d’Aqualys à plusieurs occasions et connaissant également un peu Atlantide mais il n’y allé pas cette fois-ci pour une fête ou pour faire du tourisme. Il savait que reprendre un des couronnes ne serait pas facile, il allait devoir la jouer en mode séducteur et sûre de lui pour attraper dans ces filets une des princesses. Le paysage apparaissait petit à petit dans la tête du Guérisseur et il se sentit transporter, gardant pour objectif la vision qui se matérialisait dans sa tête. Quand il rouvrit les yeux, il se trouvait sur une plage qui semblait abandonné. Un des seules terres émergées d’Aqualys dont toutes les autres se trouvait sous l’eau. Ne perdant pas le temps, enlevant juste ses chaussures, les laissant sur la plage, rajustant ses épées et son arc, il se dirigea vers l’eau. Plongeant, il partit vers les profondeurs. Valerian se sentait comme libre, respirer dans l’eau était comme une seconde peau pour le Guérisseur et il ne donnait presque aucun effort. Il nagea environ une vingtaine de minutes avant de commencer à apercevoir les tourelles du château d’Atlantide, sourire aux lèvres il s’approcha doucement du château. Celui-ci était entouré par beaucoup de maison et il se dirigea ensuite par-là, cherchant une idée pour rentrer dans le château et accomplir sa mission. Il alla dans un bar, ouvrit la porte et alla vers le bar. Des poissons, monstres et sirènes en tout genre étaient dans la pièce, buvant des écumes, spécialité d’Atlantide. Valerian commanda la même chose, s’assaillant au bar dans le but de questionner le barman qui était un siréno.

-Bonsoir ! Une écume s’il vous plait.

-Pas de problème ! Je vous sers cela tout de suite ! Vous n’êtes pas du coin n’est-ce-pas ? C’est la première fois que je vous vois. Vous êtes en visite ?

-Oui s’il on veut. Je cherche quelqu’un plutôt…

Aant qu’il ne puisse rajouter quelque chose, il avait porté le verre à ses lèvres et une jeune fille était entrée dans le bar, c’était une sirène. Elle était blonde, les yeux bleus telle la couleur du ciel et d’une beauté époustouflante. Son regard s’arrêta quelques instants sur la créature qui venait de rentrer dans la salle et qui vint en plus s’asseoir à la droite de Valerian. Ce dernier ne put s’empêcher de lui sourire et avant qu’il ne puisse parler, le barman lui souffla à l’oreille.

-C’est une des cinq princesse de la cité. Voici la plus jeune, vous avez de la chance !

Le chuchotement du barman ravit le jeune homme mais il ne le laissa pas paraître pour ne pas effrayer la plus jeune des Princesses. Il ne restait maintenant plus qu’une chose à faire, ce qu’il adorait faire, séduire et draguer. Une mission qui devrait se passer dans une atmosphère connu. Il commanda une deuxième écume pour la donner à la jeune fille qui le remercia d’un regard. Se tourna vers elle, il parla.

-Bonsoir. Je m’appelle Valerian. Quel est le nom d’une créature aussi belle qui se tient à l’instant même devant mes yeux ?

L'homme fixait sa victime, sa proie. Attendant une réponse de sa part. Elle devait avoir une magnifique voix qui devait résonner comme du cristal à travers l'océan. En attendant un signe de vie de la part de la jeune fille, il porta une nouvelle fois le verre à sa bouche tout en continuant à détailler la Princesse qui se tenait devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amplificatum.forumactif.com/
 
Mission de Grade B : Amoureux ? Mais à quel prix !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Onu soutient le plan de Préval, mais de quel plan parle-t-on ?
» Art et Tradition-découpages du Pays-d\'En-Haut...
» Mission: Les documents secrets du bourgmestre [Privé ---> Lucy]
» (#23) on trinque ensemble, on baise ensemble , mais on va pas tomber amoureux quand même. :: Maël
» Galerie dédiée au corps d'Alex Turner et aux dessins d'un strangulot ( mais surtout sur le corps d'Alex :D)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kenryoku School :: Les Univers :: Monde 4: Aqualys :: Atlantide-
Sauter vers: