Kenryoku School

Bienvenue à la Kenryoku School, une école spéciale pour des élèves élus.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Munissez-vous d'armures...

Aller en bas 
AuteurMessage
Etsujiro Seibetsu
Salamandre
Salamandre
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 17/06/2012

Feuille de personnage
âge (classe):
Pouvoirs:
Points de vie:
14/14  (14/14)

MessageSujet: Munissez-vous d'armures...   Dim 17 Juin - 19:16

.: Acte I : La scène d’exposition :.

Nom : Seibetsu
Prénom : Etsujirō
Pseudonyme - Surnom : Yarashii
Age :18 ans
Sexe : Masculin
Race : Démon
Orientation Sexuelle : Bisexuel à tendance zoophile
Classe d’école : Terminale
Classe de pouvoir et pouvoir : Métamorphe se transformant en bête sexuelle...En dragon, je voulais dire héhé...
Grade :


Acte II : La pièce



Scène 1: Les costumes et maquillage


Comme disais ma prof de français au collège, faut toujours commencer par la tête parce qu'on va plus apprendre avec le visage qu'avec les orteils. Je vais donc appliquer ce règle fondamentale de la langue française. *Se fait assomer par un dictionnaire*

J'adore parler de moi ! Je peux vous faire un discours de deux jours si vous voulez ! Comment ça vous voulez pas ? Mais...Mais j'vais vous violer, moi ! *Se fait sangler sur une chaise* NAAAAAAAAN !!!

Bref, revenons à moi-même. sous ma forme humaine que je garde en dehors des combats, mes cheveux sont sont soyeux et d'une belle couleur argent. Je prend soin d'eux en mettant un masque tout les jours. C'est important pour qu'ils ne soient pas abimés. Mes yeux ? On ne les voit pas, j'ai toujours un bandeau qui les cache. Vous comprendrez pourquoi dans mon histoire. Mon visage est fin et pointu. Deux rangées de trois anneaux d'argent sont accrochés à mon torse. Il ne me gêne pas vraiment à part lorsque les gens sont trop ivre et restent accrochés. Je peux vous dire que ça fait un mal de chien, alors.
Question vêtement, je ne met que du latex. C'est noir, c'est brillant et ça colle à la peau ♥



Scène 2: Le jeu du personnage



L'amour ? Que dalle, je connais pas. La vie est un jeu. Tu gagne, tu reste en vie tu perd, tu meurs.Lorsqu'on me voit, on pourrait croire que je suis fou. Mais non. J'aime faire mal aux gens. J'aime quand ils nt mal. J'aime enchaîner les relations. Je peux vous faire tout une liste de ce que j'aime. Je suis tantôt doux, tantôt agressif, tout dépend de mon humeur. Je déteste quand on me réveille, après j'ai des cernes sous les yeux et c'est moche. Je déteste la pluie, ça me décoiffe. Je déteste le vent, ça me décoiffe encore plus. Je déteste m'entrainer, je transpire trop dans mes vêtements en latex. Je n'aime pas le soleil, j'ai trop chaud après. Je n'aime pas dormir seul, ce n'est pas drôle. Ebfin vous avez cerner mon caractère. Non ? Et bien, tant pis ♥



Scene 3: Les péripéties


Mon histoire commence un matin brumeux, comme celle de tant d'autres. Ma mère était une humaine habitant un petit village. Elle n'avait vu mon père qu'une seule fois. C'était une petite équipe de guerriers qui étaient passés par là un jour, neuf mois auparavant. Elle était tombée amoureuse au premier regard, il en avait profité. Et puis, me voilà. Bien sûr, mes grands-parents n'ont pas trop appréciés cela mais ils ont quand même étaient contre le bannissement de ma mère. Et oui, dans ce village, tu te marie avant d'avoir des enfants sinon tu es une créature démoniaque. C'est bien un comble.
Ma venue fut douloureuse et longue. C'est que j'étais bien là où j'étais, moi ! Une fois dehors, il y eu une effusion où tout le monde pleuraient de joie. Bien sûr, cela s'arrêta bien vite lorsque j'ouvris les yeux. Je sais pas vous, mais moi, je n'ai encore jamais vu un humain avec des yeux de reptile. Oui, ils étaient bien jaunes avec une pupille allongée vers le haut. Je fus donc un batard et ma mère, une catin et nous nous expédia vite fait, bien fait en dehors des villages.
Jusqu'a mes six ans, je n'ai que des souvenirs très vagues d'errance dans la forêt. Je me rappelle que ma mère pleurait à chaque fois qu'elle croisait mon regard, si bien que j'ai fini par arracher un morceau de tissus de mon pantalon usé et que je l'ai utilisé pour masquer mes yeux.3 Bon, le début était un peu dur parce que je voyais rien et que je m'assommais sur les arbre. Mais j'ai fini par faire des petits trous pour voir et alors marchait comme une personne normale.

Un matin, je ne sais plus quel âge j'avais ni quel jour ou quel mois on était, je savais seulement que c'était pendant le printemps. J'étais sur une racine lorsque je sentis quelque chose passer à la hauteur de mon oreille. Je ne compris que lorsque je vis la flèche plantée dans le dos de la femme qui me servait de mère qui s'effondrait sur le tapis de feuilles mortes. Je n'étais pas triste, je n'étais pas heureux. Je ne ressentais rien. C'est alors que je croisai, si on peut dire ça, le regard de l'homme à qui appartenait cette flèche. Il avait trop de grâce en plus de ses oreilles pointues pour être un humain. Il avait l'air ennuyé. Quelque chose au fond de moi bouillonnait. Une soif de tuer envahit tout mon corps. La seconde d'après, tout fut noir.

La suite de mon existence se résume à de vagues flashs rouges. Je ne sais pas ce que j'ai fait ni à qui et pourquoi. Je pense simplement comme toutes les personnes qui ont croisées ma route. Je suis un monstre.

Mon esprit redevint lucide tandis qu'on me trainait sur le sol, plusieurs années après. J'avais mal partout, comme si tout mes os étaient brisés. Ce qui était peut être le cas, d'ailleurs. Je ne pouvais pas non plus dire si la trainée de sang sur le sol qui me suivait était mon propre sang ou celui de quelqu'un d'autres. Lentement, car c'était douloureux, je tournais la tête vers la personne qui me trainais. Mon sang bouillonna. Un elfe. Mais j'étais trop faible pour lever un bras. Je m'agrippai juste à une grille qui passait par là avant de lâcher prise. Il n'avait pas bronché. Il me lâcha dans la poussière peu de temps après. C'était ce qui semblait être, la cour d'une école. Je me demande ce que je viens faire là.

Scène 4: Les effets spéciaux



Mon pouvoir n’est pas très compliqué. Je peux me transformer partiellement, comme me faire pousser des crocs ou des griffes, remplacer mon bras par une patte, faire apparaitre des écailles sur ma peau pour que ça me serve de bouclier ou encore faire apparaitre des ailes dans mon dos. Je peux aussi me transformer complètement en dragon. Le problème à ce niveau-là, c’est que je ne me controle pas bien et que j’ai une soudaine envie de viande fraiche qui est très perturbante.

Machinisme



Accessoires et doublages



Comme arme, je maitrise le fouet, très cher.


Interview de l'acteurs :

Prénom ou pseudo : Jun
Âge : 18 ans
Comment as-tu découvert le forum ? Par Orihime
Des suggestions pour améliorer le forum et qu’en penses-tu ? Si je ne veux pas mourir jeune, je peux seulement dire qu’il est très bien.
Combien de fois par semaine pense-tu passer ? Ça dépend
Depuis combien de temps fais-tu du RPG ? J’ai commencé en septembre
Autre choses ? : Cookie ! :3
Code : [OK by le blondinet]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanashi Himeji
Yu-gi-oh !
Yu-gi-oh !
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 10/02/2012
Localisation : Dans un arbre

Feuille de personnage
âge (classe): 17 ans en 1ère
Pouvoirs:
Points de vie:
13/16  (13/16)

MessageSujet: Re: Munissez-vous d'armures...   Lun 18 Juin - 14:48

Alors le code est bon et tu es validé. J'ai bien envie de savoir qui est cet elfe qui t'a traîné héhé ^^ ensuite pour le grade, c'est dur...mais je dirai B. Tout me semble bon ! bonne chance "Juny" (jeu de mot pourri)

***

Visage Nash:
 


Blason:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Munissez-vous d'armures...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» Simpsonisez vous
» Georges Saati, vous avez raison mais ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kenryoku School :: L'Admission :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: